LA DETENTION - Veterinaire Lausanne

Aller au contenu
LA DETENTION ADEQUATE DU CHAT EN APPARTEMENT.
Premiers conseils:
Les chats sont de plus en plus souvent détenus en appartement exclusivement, avec pour seul accès à l’extérieur un balcon. En voulant respecter au maximum les besoins éthologiques du chat dans cette forme de détention, il y a un minimum de conditions à respecter si l’on souhaite être un bon propriétaire de chat. On se rappelera tout d'abord que le domaine vital d'une chatte stérilisée est de 1000m2 ! Ce qui doit nous rendre conscient...que le plus grand des appartements sera malgré tout insuffisant par rapports aux besoins naturels du chat.
Quels sont les besoins d’un chat d’appartement? Comment les combler au mieux?
Le chat est un petit félin prédateur très affectueux, éveillé, avide de jeux et de contacts
Dans la nature, le chat: chasse 6 à 8 heures par jour.
Il bondit 100 à  150 fois par jour sur une petite proie et 10% de ces attaques sont  couronnées de succès. Le chat est donc le spécialiste des activités  courtes et intenses.
Il a un gros besoin de jeux simulant cette  activité.
Nourrir son chat deux fois par jour et nettoyer sa caisse quotidiennement ne satisfait pas les besoins de son petit compagnon.

Il est nécessaire de satisfaire son gros besoin de chasser par des jeux interactifs et des diversions variées.

Si  vous êtes trop rarement à la maison, il est préférable d’avoir deux  chats plutôt qu’un seul.
Pour une bonne entente entre les chats, il est  préférable de les prendre dans la même fratrie ou au moins bébés  ensembles. Seul, un chat ne sera pas assez actif.
Attention, même à  plusieurs, ils nécessitent présence, soins et attention!

L’espace offert à l’animal:
Plus celui-ci est petit et  monotone, plus nous devons nous soucier d’offrir au chat des jeux, des  activités et des diversions pour lui éviter l’ennui et la sédentarité.  Un petit appartement en désordre, où le chat trouve de nombreuses  possibilités de sauter, tels que dessus d’armoire, rebord de fenêtre,  planchettes en hauteur, arbre occupant la troisième dimension lui sera  bien plus bénéfique que de grandes pièces spacieuses mais dénudées!

Le facteur temporel:
Le chat d’appartement doit bouger!
Il  a besoin d’invitations au jeu; son propriétaire doit occuper activement  son chat et lui proposer des jeux de prédation avec les nombreux petits  jouets trouvés dans le commerce ou fabriqués par soi-même. Il suffit  que le jouet soit mobile, en poils ou en plumes, petit ou qu’il fasse du  bruit et puisse simuler une proie en couinant, ou en sifflant. Des  petites boulettes de papier chiffonné, de l’herbe à chat cousue dans un  petit coussinet, ou quelques billes de polystyrène parfumées à la  valériane et cousues dans un tissu en boule que l’on lancera ou cachera  au chat feront parfaitement l’affaire...un laser l'amusera également.

Type de chat:
Choisir  de préférence un chat plutôt calme et câlin, qui aime être porté et  être longuement caressé. Un persan ou un chat sacré de Birmanie se  prêtera mieux à une vie sédentaire confinée qu'un bengale ou un savannah  qui seront toujours plus heureux avec un jardin!

Le persan, ou  le chaton de gouttière né d'une chatte sédentaire ne sortant elle-même  pas et ayant mis au monde des chatons d'appartement, nés en appartement  et n'étant jamais sorti. Ce chat-ci se prête mieux à vivre en appartement, qu’un  chat peureux, timide, ou sauvage attrapé dans un coin de ferme alors  qu'il n'a jamais été touché et qui risque de réagir avec une agression  ou de reculer lorsqu’il est confronté à l’homme ou à des situations  inhabituelles.
Il est donc important que le chat ait été bien socialisé avant sept semaines: c’est-à-dire  avoir eu de bons contacts avec différentes personnes (hommes, femmes,  enfants de différentes classes d’âge), avec d’autres chats et si  possible avec d’autres espèces d’animaux. Il est donc préférable de  choisir un chaton né en appartement, souvent caressé et n’étant encore  jamais sorti. Idéalement prendre ensembles deux chatons de même sexe  dans la même fratrie, ou de sexe différents s’ils ont des provenance  différentes.
Alimentation:

Le chat se nourrit naturellement de souris,  d’oiseaux ou d’autres petites proies (lézards, insectes, sauterelles  etc…). Après avoir accompli une chasse effrénée, il prend donc tout au  long de la journée de nombreux petits repas au cours d’une activité de  chasse intense. De nombreux propriétaires servent leur chat d’intérieur  en un à deux repas sur assiette, ou à la demande, ou en quantité  illimitée. Un exercice physique ne leur est pas demandé et la  conséquence se traduit souvent par une prise de poids...que le  propriétaire tente de réguler en rationnant les quantités offertes ...ce  qui rend le chat malheureux et anxieux voir agressif.
Vous trouvez nouvellement sur le marché un distributeur mobile de croquettes breveté pour le chat,le pipolino, qui satisfait ce grand besoin de chasser du chat.
Le  pipolino lui permet de simuler une activité tout au long de la journée.  Votre chat se met à chasser ses croquettes comme il chasserait ses  souris dans l’appartement pour votre plus grand bonheur en les  consommant à mesure, comme il le ferait dans la nature.
Le pipolino  permet aussi, par un système ingénieux, de réguler la sortie des  croquettes ce qui permet même un amaigrissement actif chez des chats  obèses. Le pipolino est un objet de bien-être permettant un nourrissage  respectueux du comportement naturel de
prédation du chat -ou du furet- d’appartement.

Il est important de ne laisser aucune autre source de nourriture à disposition du chat lorsqu’on lui propose le pipolino les premiers jours afin de le stimuler à une activité de chasse.



L
a  motivation principale à chasser est le sentiment de faim, ce qui  nécessite la suppression de toute autre nourriture distribuée à sa  demande sans effort jusqu’à ce qu’il ait compris le fonctionnement de  son pipolino. Laissez-lui de l’eau fraîche à disposition dans plusieurs  récipients de taille suffisante pour que ses moustaches ne touchent pas  les bords, de préférence pas en plastic. Un seul bol à côté de sa  nourriture est insuffisant. Les chats aiment boire de l’eau fraîche,  souvent renouvelée et boivent volontiers de l’eau courante. Mettez-lui  plusieurs bols d'eau fraîches régulièrment renouvelée.
Les toilettes du chat:
Dans la nature, le chat n’urine pas là où il fait ses crottes. Il est  donc nécessaire d’avoir un nombre de caisses suffisant. On compte deux  caisses pour un chat. Si il y plusieurs chats:
Le nombre de caisses = le nombre de chats + 1.
Les  caisses doivent être judicieusement placées: pas l’une à côté de  l’autre, pas dans un cul-de-sac, ni à côté de la nourriture, ni d‘un  appareil ménager bruyant, ni près du lieu où il aime dormir! Les caisses  doivent être grandes, stables. De préférence non couvertes, les caisses  sont nettoyées plusieurs fois par jour (retirer les crottes à mesure) ,  elles sont placées dans un lieu discret mais facilement accessible,  avec un champ de vision suffisant.
La litière, non parfumée, de préférence avec un grain fin est mise en quantité suffisante.
La caisse est nettoyée à fond et rincée à l’eau de javel une à deux fois par semaine.
Le marquage par phéromones et griffades
Le chat est un animal territorial qui a besoin de marquer son environnement par des marquages odorants ou visuels, il possède des glandes situées sous les coussinets, à la tête et à la base de la queue. Le marquage se fait par des frottements de la tête, et des tempes ou par des griffades. Ce comportement de marquer son environnement lui est nécessaire pour son bien-être et peut être désagréable pour son propriétaire selon l’endroit choisi par le chat. Pour aider le chat à utiliser les endroits souhaités et éviter la dégradation de l’aménagement de l’appartement, lui offrir des emplacements de marquage attractif: un arbre à chat à étages avec une distance suffisante entre deux étages pour que le chat puisse s’y étirer ( minimum 1 mètre) . Dans les arbres à chats, ces surfaces entre les étages sont souvent insuffisantes! Une planche à griffes longue de un mètre et stable peut aussi faire l’affaire.
Penser à imprégner ses objets avec de la valériane, des noyaux d’olive ou de la cataire pour y attirer le chat et placez-les dans un endroits bien visibles, surtout pas dans un coin de pièce discret. Vous trouverez chez votre vétérinaire des phéromones d’apaisement
pour marquer olfactivement les fauteuils ou objets que vous souhaitez préserver des griffades au profit de marques de frottement.
Le marquage urinaire
Le marquage par l’urine est parfaitement normal. Il devient anormal lorsque le chat le fait dans votre habitat. La meilleure prévention est le choix d’un chat bien sociabilisé, affectueux, gentil et sûr de lui, il montre rarement ce type de comportement. Ramenez-lui régulièrement de l’herbe, des branches, des bouts de bois, des cartons à jouer afin que votre chat s’habitue au changement et qu’il réagisse moins facilement de manière anxieuse ou craintive par marquage de l’appartement. Offrez– lui en appartement une vie intéressante et riche en diversions ! Au cas où votre chat marquerait, ne lavez pas l’endroit avec un produit de nettoyage ou un désinfectant dégageant une forte odeur cela stimulerait le chat à marquer davantage!
En cas de malpropreté, prenez rapidement contact avec votre vétérinaire, car un marquage excessif est synonyme de maladie ou d’anxiété.
Occupations et confort
Un chat d’appartement doit avoir une place en hauteur avec vue sur l’extérieur (fenêtre ou balcon). Elle est un élément très important dans le rapport avec l’extérieur.
Attention: les fenêtres et les balcons doivent être sécurisés pour éviter les chutes, souvent mortelles ! Un emplacement avec vue sur l’extérieur va offrir de la distraction au chat et des stimulations visuelles importantes pour sa santé: être assis et observer n’est pas « ne rien faire » !
Pensez également à ne jamais lui laisser une fenêtre à entrebaillement ouverte en votre absence....il s'agit d'un véritable piège mortel : votre chat risque de rester coincé dans la fenêtre avec son corps et de mourir si vous ne le délivrez pas rapidement.
Un chat doit aussi avoir la possibilité de se retirer dans un endroit où il est à l’abri des contacts humains et même félins: aménagez-lui quelques cachettes confortables d’où vous n’irez pas le déloger, même pour un câlin. Sinon il risque de vivre dans le stress permanent ce qui n’est pas bon pour lui.
dans son sommeil et ne cherchez les contacts que lorsqu’il est éveillé.n’est pas bon pour lui.
Respectez-le dans son sommeil et ne cherchez les contacts que lorsqu’il est éveillé.
Jeu
Rappel: Les chats qui peuvent sortir et se nourrissent seuls s’occupent en chassant jusqu’à 11 heures par jour ! Les chats doivent pouvoir exercer leur instinct de chasseur aussi dans l’appartement! Les alternatives à des souris vivantes sont toutes les occupations
qui déclenchent le mouvement. En tout premier lieu,le pipolino, puis des jeux interactifs avec de petites souris en peluche, les balles de pingpong, les bouts de papier froissé, le papier de soie, le stylo laser etc… Faites attention à ne jamais diriger le faisceau directement dans les yeux du chat ! Celui-ci convient parfaitement pour l’échauffement, ensuite le chat doit avoir la possibilité de faire une vraie partie de chasse avec des proies qu’il peut attraper: croquettes ou jouets.
Soyez particulièrement attentifs à la qualité des jouets que vous choisissez: contrôlez que les yeux ou le nez de ces objets ne contient pas de pointes piquantes afin d’éviter que votre chat ne se blesse. Le chat peut rapporter des objets, les jeux de cache-cache sont possibles et le reste du temps, il s’occupe tout seul tout au long de sa journée à chasser sa croquette dans un pipolino. C’est la seule manière de lui éviter l’ennui, le surpoids, l’inactivité, la dépression et les comportements agressifs, c’est la meilleure occupation des chats hyperactifs. Il est aussi particulièrement recommandé dans l’alimentation des chats qui ont des cystites, les petits repas fréquents favorisant l’acidification de la vessie!

Dans ce résumé, vous avez trouvé les points principaux essentiels à la détention adéquate d’un chat en appartement.
Rappelez-vous qu’avoir un chat à l’intérieur demande beaucoup d’exigences et nécessite beaucoup de temps, afin de combler le manque d’activité de chasses en extérieur!
Il est clair que le bien-être de notre petit animal prime lorsque nous souhaitons malgré tout partager notre vie avec cet adorable félinqui le mérite bien.
.
Anne-Marie VILLARS,
médecin-vétérinaire & comportementaliste diplômée des écoles nationales vétérinaires françaises.

Abonnez-vous à notre newsletter!
SUIVEZ NOUS
Médecine comportementale animale©
byStefan®Fux-Art2019
Retourner au contenu